Management de transition : définition et fonctionnement

Le cabinet de management

Le management de transition occupe une place prépondérante dans la gestion d’entreprise. Ce mécanisme permet d’accroître la performance. L’entreprise mandate un cadre externe afin d’optimiser la gestion. Le cabinet de management de transition intervient au moment clé de la vie d’une firme. Il entre en jeu dans une situation de croissance ou crise.

Mangement de transition : une solution pertinente et efficace pour une entreprise

Apparu dans les pays anglo-saxons vers le dix-huitième siècle, le management de transition ou « interim management » s’est développé en France depuis l’an 2000. Ce mécanisme permet de remédier un déficit de management. L’expert assure l’efficacité d’un changement au sein d’une entreprise. Ce type de management a pour fins d’optimiser la rentabilité. Le manager joue le rôle d’urgentiste d’entreprise. Il intervient au moment propice pour régler une problématique précise. C’est un allié de la croissance d’une entreprise. La question se pose, quel cabinet de conseil choisir ? Si vous voulez mener à bien votre projet, vous pouvez faire appel à un cabinet de management de transition à Paris.

La mission du manager de transition est minutieusement organisée. Le rôle de l’expert est déterminé au préalable. En amont, il identifie les besoins de son mandataire. L’expert en management diagnostique l’état des lieux. Cette phase est le pilier du succès de la mission entière. Après le diagnostique, le professionnel élabore un plan opérationnel. D’emblée, le manager établit l’ordre de priorité sur les tâches à réaliser. La planification permet la prise de décision au moment propice.

L’évolution de la mission managériale est mesurable. Le cabinet de recrutement évalue périodiquement l’efficacité de son expertise. Le suivi sert à apprécier l’avancement du projet. Un rapport de suivi permet d’appréhender les résultats obtenus. La mission peut être ajustée en fonction des résultats. En cas d’écart entre le résultat attendu et les tâches accomplis, l’expert mène des actions correctives adéquates. Au terme de sa mission, le technicien assure la continuité de son action. Il contribue au recrutement de son successeur. La mission est bouclée par un bilan de fin de mission.

Management de transition : œuvre d’expert au profit de la performance

La durée de mission d’un manager varie en fonction des tâches à effectuer. En principe, il réalise sa mission entre 3 à 18 mois. L’expert intervient de manière transitoire, il n’a pas vocation à demeurer longtemps dans une organisation. Toutefois, la mission peut être prorogée ou renouvelée. Le manager s’engage à atteindre les objectifs au bout de sa mission.

En réalité, le manager externe s’occupe d’un poste clé auprès d’une fonction stratégique. Le professionnel polyvalent maîtrise toutes les fonctions délicates dans une société. On fait souvent appel à un manager sur le pôle financier. Cette perspective permet de maîtriser les coûts et de maximiser les profits. L’expert initie l’optimisation fiscale.Dans la gestion de ressource humaine, le technicien optimise l’efficacité des employés. Le département approvisionnement ou marketing font partie du domaine d’intervention du manager.

Management de transition : une issue adéquate en période de changement ou de crise

L’entreprise fait face à des situations à fort enjeu. C’est le cas d’une rupture managériale ou transformation complexe. Dans ce cas, le manager assure l’effectivité d’un projet à court et à long terme. De nos jours, l’entreprise est tenue de suivre le rythme de l’évolution technologique. La digitalisation permet de se distinguer de la concurrence. A cet effet, le manager peut optimiser l’instauration d’un nouvel ERP.

Parfois, l’expert est sollicité pour remplacer un manager absent. Il assure l’intérim avec la déontologie du métier. Fort de ses compétences, l’expert est instantanément opérationnel. Le manager met en œuvre son talent et sa technicité pour accompagner la restructuration d’une firme. D’ailleurs, le recrutement d’un manager suit un processus prédéfini. Le cabinet de management peut intervenir dans les panoplies de secteur d’activité. Comme les entreprises industrielles ou commerciales, prestataires de service peuvent solliciter un manager par intérim. Comme les PME, grandes entreprises et les start-up profitent des avantages du management de transition. Pour pouvoir mener à bien ses expertises, l’expert est doté d’un leadership inné et soft skills.

Management de transition : générateur de  plus-value  à court et à long terme

Le secteur du management a connu une croissance exponentielle. Divers cabinets de conseils proposent une prestation de management de transition aux organisations. Le choix d’un cabinet est fastidieux. Un critère de choix doit être mis en place. L’entreprise a intérêt à opter pour un cabinet notoire et expérimenté. Dans ce sens, il est avantageux de consulter l’historique du prestataire. L’avis des clients en lignes permet d’apprécier la compétence d’un manager. Il est préférable de privilégier un cabinet  immédiatement disponible. La couverture territoriale est aussi déterminante dans le choix. A titre d’exemple, une firme internationale nécessite une expertise particulière. Il convient d’opter pour un cabinet ayant une implantation internationale. Le coût de la prestation constitue souvent une entrave pour l’organisation. Cependant, le recours à un manager est un investissement mais pas un coût. Le retour sur investissement est palpable. Les avantages issus de l’expertise perdurent dans le temps.

 

 

Paul Morlet : un manager d’exception
Comment changer le siège social de son entreprise ?